Corsica Libera s’indigne face à la nouvelle montée du fascisme en Europe.

Alors que la justice espagnole vient de relancer des mandats d’arrêt contre l’ancien Président catalan Carles Puigdemont, celui-ci a été arrêté par la police allemande à la frontière danoise alors qu’il se rendait en Belgique.

Corsica Libera voit dans cette coalition antidémocratique européenne, un acte rappelant les moments les plus sombres de l’histoire de notre continent.

Après le Président Lluis Companys arrêté par la gestapo en 1940 sur ordre de Franco, l’histoire se répète avec Rajoy en chef d’orchestre.

Corsica Libera s’élève contre l’arrestation de Carles Puigdemont et de nombreuses personnalités catalanes qui n’ont fait qu’appliquer le programme pour lequel ils ont été démocratiquement et largement élus. 

Corsica Libera renouvelle son soutien sans faille à tous les peuples envers qui les États européens nient le droit fondamental à disposer d’eux-mêmes.

Visca Catalunya lliure !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*