ùn vi scurdate micca …

Ferraghju di u 2018, Emmanuel Macron sbarcava in Aiacciu cù Jean-Pierre Chevènement … è pò dopu in Bastia à l’Alb’oru è mancu una Bandera corsa. ùn ci scurdemu micca …

France Info: Jean-Guy Talamoni n’a pas oublié. « Il s’agissait à l’époque du tout premier déplacement d’Emmanuel Macron chez nous en tant que président, et on ne peut pas dire que ça c’était très bien passé, recontextualise le président nationaliste de l’Assemblée de Corse. Cette fois-là, des élus nationalistes avaient été fouillés à l’entrée. Pire, le drapeau corse n’avait pas été autorisé à la tribune. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*